• volte face

    Le 17 Mai 

    Me voila reparti au Barbels land , pour voir si ce poisson qui n'est pas si facile de cerner et surtout d'attraper est présent sur ce lieu .

    J'opte pour une canne au method qui sera placé comme d'hab et la deuxième au cage feeder à dix mètres environ  . 

    Au bout d'une demi heure une Brème au feeder 

    Puis une autre une heure après

    En ce moment , pêcher dans l'Huisne devient difficile même voire presque impossible de sortir le poisson tant recherché, mis à part Yohann qui dimanche a sorti un Barbeau , rien ne se fait dans le secteur , à lire et écouter certains potes de pêche il y a beaucoup de régions ou c'est ainsi... 

    Puis l'orage fait son apparition , une pluie battante  , plus beaucoup d'espoir de faire un Barbeau aujourd'hui .

     

    Profitant d'une accalmie  je décide de plier le matos et de tenter un tit coup au method dans le petit étang qui est assez prometteur en ce moment . 

    Je me retrouve sur le poste ou une résidente m'avait fait un joli départ puis un remou et une triste casse , bref...

    Premier lancer nickel , toujours au method feeder , toujours avec deux grains de maïs posés directement sur un hameçon n°6 de la marque raptor ( avec les hameçons raptor , le poisson mord)

    dix minutes plus tard une touche à revenir et ... rien .Je relance et au bout d'un petit quart d'heure, une touche de folie lol . La prise de contact s’annonce mal , le poisson est déjà dans les branches , je baisse ma canne , et un joli remou se fait , Waouh!! je tiens un beau poisson , bien plus joli de par son volume que les derniers sortis . Etant monté en corps de ligne de 25/100 , je ne bride pas trop , tout en essayant de garder le contrôle , pas facile des rush à tout va , des coups de tête ,  un sursaut de ce poisson  me prend une bonne vingtaine de metres de fil , j'arrive à apercevoir que c'est une carpe miroir , au bout d'un bon quart d'heure je pense , le temps dans ces moment là est en suspens , les secondes deviennent longues , la crainte de voir un joli poisson nous filer entre les doigts est une crainte que nous avons tous , cette jolie miroir de 12,840 kg capitule pour mon plus grand bonheur . Quel pied et une superbe montée d'adrénaline. 

     

     

    Désolé pour la qualité de ces photos , étant seul à ce moment la , le mode vidéo sur l'apareil était le meilleur moyen pour immortaliser ce moment dont je me souviendrai longtemps , ce sont des captures d'images  .

    Moralité de cette journée , une volte face payante 

    « les variétés de carpe koï chantons sous la pluie »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :