• La nature dicte sa loi (carpes de l'Huisne)

    La loi de la nature n'est elle pas à l'origine de nos belles et mauvaises surprises de nos pêches , le vent, qu'il vienne du sud , du nord ou des deux autres directions à un impact sur notre pêche , quand il souffle par bourrasques et que ça s'estompe ,puis d'un coup notre flotteur commence à revivre.

    le soleil  qui apparait derrière les nuages et réveille les gardons , quand celui ci se couche la nature se transforme , l'activité des animaux se fait ressentir , les prédateurs sont en éveil ,  et quand il se lève le matin , la nature se réveille avec lui ,tout revit . Son amie la lune aussi apporte ses surprises , qu'elle soit ascendante ou descendante , pleine ou nouvelle , les poissons vivent au rythme de cet astre et satellite .

    l'orage qui arrive et fait sonner nos détecteurs , entre vent et pluie 

    La pluie aussi , qui en été  une fois tombée,  a un peu réoxygéné l'eau , redonne aux poissons l'appétit , elle est aussi à l'origine des montées des eaux ,  donne une autre approche de comment pêcher en rivière , si la rivière n'a pas son flux habituel , le poisson se trouvera ailleurs , mais où?? là ou le courant est moindre , en aval d'un obstacle qui ralentit ce flux , dans les bras de rivières , aussi où l'eau fait des remous , les intérieurs de virages.

    c'est bien la nature qui guide nos résultats pour la pêche  , sans entrer dans les critères de la technique de chacun . 

    Depuis quelque temps l'Huisne est entrée dans une petite crue , la rivière a un débit assez soutenu et d'une couleur marron , tout doucement la décrue s'annonce bien , j'avais repéré un joli coin sauvage il y a quelque temps à une vingtaine de kilomètres du Barbels land , il était temps pour moi d'aller essayer de voir ce qu'il s'y passait .

    Le 31 Mai

    J 'opte pour la pêche au feeder avec de grosses gages , une amorce assez basique avec l'ajout de maïs doux et quelques pellets ,  un bas de ligne de 25 cm en 20/100 en fluorocarbone , hameçon de 8 Drennan special Barbless.

    La couleur  du maïs est un plus quand l'eau est assez trouble , tout comme le pain , mais ce n'est pas la brème , le gardon ou le chevesne que je recherche , mais bien le Barbeaux ,  je lance à quelques mètres en aval d'un arbre immergé , en souhaitant qu'il soit présent sur ce lieu. La nature du fond est assez vague, sablonneux , je ne connais pas l'endroit pour en être certain. 

    Une heure sans la moindre touche , et d'un coup une touche de folie , le débrayable à bien fait son boulot sinon la canne serait partie dans l'eau , à la prise de contact impossible d'arrêter ce poisson , une bonne trentaine de mètres plus loin un gros remous et PAF!!!! le bas de ligne à sauté . Je refais la même manip pour le bas de ligne , une demi heure plus tard  badam!!!!!! seconde touche de dingue et rebelote , impossible de freiner le poisson , ce sont les Barbeaux que j'étais venu chercher , mais ce sont les carpes qui sont présentes sur ce lieu. 

    01 Juin 

    Cette fois- ci , je viens avec les cannes et les montages pour affronter ces demoiselles de l'Huisne , ayant amorcé principalement au maïs la veille , c'est le choix du maïs pour pêcher , cette fois-ci , avec des montages au method feeder de 45 gr , bas de ligne en tresse de 10 cm , hameçon N°6 de chez raptor . J'opte pour cette technique pour la discrétion , avec le choix de relever toutes les heures . J'arrive à 6h30 , la brume avec le lever du soleil , me donne un bien joli spectacle .

    8H15 , première touche  et comme la veille ... Wahou , les poissons de rivière sont de vraies furies , en prenant le courant cela devient difficile de les controler , mais de voir le fil remonter le courant est très impressionant , au bout de 5 bonnes minutes , j'arrive enfin à apercevoir ce poisson , une carpe commune , mais son coté sauvage reprend le dessus avec des sacrés coups de tête , la laissant se fatiguer en milieu de rivière , elle capitula pour mon plus grand bonheur .

    La voici en photo avec sa robe magnifique et ses 6,910 kilos 

    La nature dicte sa loi (carpes de l'Huisne)

    La nature dicte sa loi

     

    9h00 une seconde touche et.... un beau remous , rien de plus ...

    9h30 sur la deuxième canne une belle touche et... RIEN...

    10H00 Une belle touche , un vrai départ de carpe . Le poisson est deja loin à la prise de contact , il continue son chemin dans le sens du courant , et changement de direction pour essayer d'aller dans l'arbre immergé , obligé de brider ,  des coups de tête s'en suivent , il se relache un peu , je vois une jolie commune , qui me fait la misère plus que sa soeur cadette avec un refus total de venir jusque l'épuisette , j'arrive à lui faire boire la tasse deux fois , cette fois ci c'est bon , elle se laisse glisser jusqu'à l'épuisette ... 

    La voici en photo avec ses jolis 5,080 kilos .. Je la trouve magnifique , sa robe est de couleur or , dommage que ce sont des captures d'images , (étant seul , j'avais mis le mode vidéo)  ,  une beauté de par ses couleurs et sa forme dite d'obus ...

     

    La nature dicte sa loi

    La nature dicte sa loi

     

    Quelle matinée encore... l'adrénaline , la joie , une belle cascade lors de la première prise de contact , le soleil qui est revenu timidement , deux magnifiques communes de souche sauvage , toutes ces choses   font une belle page pour ce blog et surtout de magnifiques souvenirs.

    je ne regrette pas d'avoir choisi l'option de défier les éléments de cette rivière magnifique qu'est l'Huisne . Je pense qu'il y a certaines solutions au aléas que peut nous réserver dame nature , mais elle restera toujours maitre de notre destin halieutique . 

     

     

    Le 03 Juin 

    C'est partie pour quelques heures à l'endroit ou deux jours auparavant ces deux jolies  sauvages m'avaient donné satisfaction.

    L'Huisne a baissé d'une vingtaine de cm , le flux est plus lent et sa couleur plus claire , mais en y regardant de plus prêt , le débit de l'eau est régulé par l'homme avec des barrages mis en amont et aval font que le flux et la monté des eaux sont aléatoires ,  en deux heure de temps l'eau a perdue encore quelques cm et par la suite est remonté . 

    Au bout de une heure de pêche , un quart d'heure environ après avoir relancé , cette petite commune de 2,720 Kg , toujours aussi belle est posée sur le tapis de réception 

    La nature dicte sa loi (carpes de l'Huisne)

     

    La nature dicte sa loi (carpes de l'Huisne)

     

     

     

     

     

    « changement de direction Princesses d'un château »

  • Commentaires

    1
    zozo
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 14:19

    belle peche!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :