• la cadence

    Un sujet , qui est très peu dévellopé , la CADENCE .. oui tous les combien de minutes doit on remonter notre montage pour relancer .

    Pareil que les BDL , chaque situation est différente , par rapport aux poissons recherchés , au lieu ou nous pêchons , la profondeur , le fond , le courant , l'esche, la saison aussi , il doit y avoir encore d'autre critères certainement . 

    Toujours tiré de mes propes expèriences je vais essayer de vous éclairer un peu . 

    Tout d'abord lorsque nous pêchons au feeder , la précision doit être de rigueur , certains utilisent le line-clip , d'autres non , pour ma part , je m'en sers sur les longues distances ou bien au method pour éviter que le montage finisse dans les arbres quand je pêche sur la bordure opposée .

    Quand je recherche les Barbels au method en petite rivière, mes cadences sont de 30 / 45 minutes , bien sur dès le départ de ma pêche j'utilise un cage feeder pour amorcer le coup , avec cinq à dix lancers , après pour la discrétion je fais un lancer toutes les demi heures , quand j'utilise 2 cannes , soit une est en aval de l'autre ou bien à l'opposé , pour cette canne la , je ne ferai pas d'amorçage de départ  . Pour la pêche au feeder c'est diférents , avec une dizaine de lancer en début de partie , puis remonter tout les quart d'heure .

    Pour les carpes au method , c'est un lancer toutes les heures en eaux froide et demie heure en eaux chaudes ,pour la discrétion , sans aucun amorçage .

    Pour la pêche des autres poissons au feeder c'est différent , en rivière , ce sera toutes les 5 minutes , en essayant de ramener la ligne avec un poisson , si le poisson n'est pas mordant ou difficile , j'adapterai la cadence suivant le cas présent . 

    Pour la pêche en étang peu profond , ce sera la discrétion , le mot d'ordre , avec des cages petites et un lancer toutes les touches ou les dix minutes 1/4 d'heure en cas de pêche difficile  , avec un amorçage au départ . 

    Pour les lacs profonds , avec brêmes en poisson dominant , la technique est assez proche de la rivière , juste que se sera un lancer toutes les touches ou quart d'heure , suivant si la pêche est difficile , avec un cage feeder assez grand , mais léger en grammage .

    Pour les pêches de gardons , dans le même type de lieux , ce sera souvent à la descente que la touche se fera , donc un tout petit cage feeder , si le poisson est difficile , la cadence sera d'environ toutes les dix minutes . 

    Pour les carassins en étang ,  ce sera proche de la pêche du gardon , avec un BDL un peu plus gros , le carassin n'est pas trop regardant au BDL .

     

    En sachant que le poisson s'habitue au bruit de la cage qui entre dans l'eau , avec le temps il prend ce bruit comme un peu de nourriture qui lui tombe du ciel .

    Petite astuce , si vous laissez votre cage quelque temps , remontez la canne plus ou moins , suivant la longueur du BDL , pour que votre esche soit sur l'amorce et appat situé dans votre cage feeder , souvent c'est à ce moment là que la touche arrive . 

    Impossible de savoir , si telle ou telle façon est la meilleure , mais de bonnes bases sont nécessaires pour se faire réellement plaisir à la pêche du feeder ou bien du method , comme beaucoup le pensent, la technique du feeder est simple , mais en y ajoutant certains détails , nos pêches peuvent devenir fabuleuses , surtout quand nous recherchons un poisson bien spécifique. Puis bien entendu , les jours "sans" , ou rien ne se passe , là ça devient difficile d'en parler , même d'y écrire des lignes et il faut vite les oublier mais commes les écrits restent ... mais cela arrive souvent , pour cette situation la seule technique que je connaisse , c'est la chance , oui de tomber sur un poisson , qui nous sauvera du capot ,si ce poisson ne vient pas , c'est un jour que l'on oubliera vite et que nous parlerons peu ou voir pas du tout ... En ces temps difficiles pour la pêche avec les conditions climatiques que nous avons dans notre joli pays , les jours sans rien ne se font pas rare , comment pourrions nous tout remettre en question , surtout , ne rien changer par la suite de ce qui marchait auparavant , ne pas entrer dans des remises en question infinies , juste laisser le temps passer et revenir à la normal pour de nouveau retrouver les heures passées au bord de l'eau comme un régal ,  depuis le début de la saison qui pour moi a commencé le 27 mars , je n'ai pas à me plaindre , même si j'ai des jours sans , il y en a eu , mais bon le charme de la pêche ne sera jamais éteint pour moi même avec ces jours sans ...

     

    « fini de frayerLes graines »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :